crochet, Gilets, Vêtements

Gilet Pasteleria

Ratage ou réussite ?

J’ai cherché sur YouTube le modèle qui correspondait le plus à mon envie car c’est le premier gilet mandala que j’allais réaliser.  J’avais reçu des packs de laine multicolore et j’imaginais que j’en obtiendrais le meilleur résultat en crochetant en rond.

J’ai donc suivi le modèle même si le fil et donc mon crochet étaient d’une taille inférieure au fournitures préconisées. Au début, tout semblait bien aller. J’agrandissais mon cercle et la couleur pastel changeait doucement. Puis, voyant que mon ouvrage allait vraiment tirer vers le rose, j’ai changé de pack. Les tons étaient identiques mais la distribution du fil différait. J’ai donc entamé le cercle bleu. Tout allait bien.

J’étais obligée de suivre les instructions car chaque rang était différent et je n’ai pas encore pris la peine de compter les mailles ni de créer le schéma pour comprendre la logique des augmentations et des points. Même si le travail s’effectue principalement en brides, il y a aussi les jeux d’assemblages et d’intercalage de mailles coulées. Bref, je suivais.

Le premier problème survint lorsqu’on est arrivé au placement des manches. Mon crochet étant plus petit, je n’avais pas encore la taille de circonférence nécessaire pour pouvoir prévoir l’espace des manches. J’ai cherché dans les commentaires si une autre fana du crochet a eu le même problème que le mien et a déjà posé la question Ouiii ! Il y en a d’autres ! Hélas, aucune réponse.

Qu’a cela ne tienne, je continue les rangs en suivant les instructions sans laisser cet espace que je marquerai au moment adéquat. J’y arrive. J’effectue mes marquages et je refais un tour complet en bride pour reprendre le schéma de points. Ça marche ! Chouette !

Je continue ainsi jusqu’au moment où pour le « professeur » nous arrivons à la fin du mandala.  Nouvelle déception. Le gilet est court, les côtés ne se joignent pas. Le col est déjà fort grand et cache le centre du gilet dans le dos. En plus, lors des derniers rangs, il y a tant d’augmentations que mon cercle commence à « volanter » quand j’enfile le gilet. Que faire ? Arrêter ou continuer ? D’autant que la laine, mélange de coton et d’acrylique ne se laisse pas défaire. Elle s’accroche immédiatement à la maille en place et semble faire des nœuds. Il faut continuer.

Au fil des tours qui se construisent, il y a tellement de mailles par rang que je n’arrive pas à finir avec le même ton que celui de la première maille du rang. Ce qui me donne deux tons différents l’un a côté de l’autre mais aussi supprime le beau dégradé que j’avais imaginé avant de commencer.

Je continue, me disant que si je ne le termine pas, cet ouvrage restera dans le fond d’un sac, aux oubliettes.

Je me stimule en me disant que je l’ai imaginé dégradé mais que rien ne m’empêche de le teinter une fois terminé.

Je poursuis donc son élaboration selon mon inspiration. À chaque rang, je décide comment construire le suivant. On verra bien. Je ne pouvais pas suivre les conseils de la vidéo pour allonger le travail car celle-ci m’invitait a faire des augmentations à chaque groupe de points.  Comme vous le voyez, le gilet est déjà bien assez large en bordure comme cela.

Pour éviter d’allonger encore le col qui drapait une bonne partie du dos, j’ai marqué l’emplacement gauche et droit de la fin du col et ai crocheté en aller/retour jusqu’à ce que mes deux cotés se rejoignent.

Voilà… finalement,  j’hésite encore à le teinter ou non, Je le porterai sans doute sur un jeans et T-Shirt blanc une première fois et je verrai comment je me sens.

J’ai écrit cet article en espérant donner des pistes pour celles qui comme moi se retrouvent parfois bloquées en suivant un modèle. Si j’en aide une, c’est déjà réussi 😉

Bon crochet à vous et si le cœur vous en dit, laissez-moi un message

Merci

viviane

2 commentaires

  1. Arlette a dit :

    Bonjour d Aguamarga le gilet mandala moi jaime les couleurs sont belles
    Bonne continuation

    1. viviane a dit :

      Merci beaucoup Arlette, pour votre visite sur ma page et aussi pour votre commentaire.
      Je vous souhaite une belle journée.
      viviane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site utilise des cookies. La loi m\'oblige à demander votre consentement. Je n\'utilise pas vos données pour d\'autres fins que la transaction commerciale qui nous lie éventuellement.  En savoir plus